Non, j’deconne, je suis pas encore passe a la coke, j’ai juste teste les feuilles de coca pour supporter les effets de l’altitude.
Depuis Nasca j’ai rejoins Arequipa, superbe ville coloniale, d’ou j’ai pris un tour pour la Cañon del Colca (qui se dispute avec le Grand Cañon americain et un autre peruvien le record de profondeur), avec un passage a un col a 4900 m.
Une legere sensation de vertige et de fonctionner au ralenti. J’ai donc essaye les feuilles de coca commes les locaux et les bonbons au coca mais ca ne m’a pas paru tres efficace. 
Mais apres une nuit a 3800 m ca allait.

Retour a Arequipa apres avoir observe des (enfin un) condors et bus pour Puno, sur les bords du lac Titicaca, un bus un peu moins touristique cette fois avec les mamas qui montent avec tout leur bardas sur le dos et des gens qui font les 6h de trajet debout.

Puno est egalement a quelquchose comme 3800 m, et le manque d’oxygene se fait sentir : j’ai l’impression de taper au ralenti sur ce clavier…

Demain je dois aller fouler ces fameuses iles flottantes en compagnie de 2 quebecoises que j’ai croise plusieurs fois ces precedents jours lors de mes visites.

Ensuite ce sera direction Cusco et le Machu Picchu ! (a plus basse altitude)

Publicités